Documents Diplomatiques Francais: 1971 - Tome I (1er Janvier - 30 Juin)

Hardback
Au cours du premier semestre de l'annee 1971, de multiples negociations accaparent l'attention de la diplomatie francaise, qu'elle en soit partie prenante ou qu'elle les observe avec circonspection. C'est le cas des entretiens bilateraux americano-sovietiques sur la limitation des armements nucleaires qui se tiennent a Helsinki et a Vienne; les preliminaires d'une conference europeenne sur la securite et la cooperation en Europe; les negociations sur la reduction equilibree des forces (auxquelles Paris refuse de participer, pretextant du fait qu'elle s'est retiree de l'organisation integree de l'OTAN); enfin les negociations liees a la question du statut de Berlin. A celles-ci, s'ajoute le dossier de l'elargissement de la CEE: favorable a l'adhesion de la Grande-Bretagne, la France attend qu'elle modere ses exigences en matiere de mesures transitoires. Mais les negociations avec l'Algerie, qui remet en cause les relations petrolieres franco-algeriennes avec sa decision de la nationalisation, sont bien plus ardues et conduisent a une degradation des rapports entre les deux pays. L'Afrique noire fait l'objet de toutes les attentions du president Pompidou, qui y effectue un voyage du 3 au 13 fevrier 1971, marquant ainsi l'importance qu'il attache a maintenir des rapports privilegies avec les pays africains, meme si le president de la Republique insiste sur l'adaptation et le developpement de la politique de cooperation. Les negociations pour la paix au Vietnam se poursuivent a Paris. Le Quai d'Orsay ne peut que constater la prolongation du conflit vietnamien et son extension au Cambodge ou, depuis le coup de force de mars 1970, la diplomatie francaise hesite entre le soutien au prince Sihanouk refugie a Pekin et les relations avec le gouvernement Lon Nol qui l'a chasse du pouvoir.