Filter
(found 2 products)
Book cover image
L'ERM (Enterprise risk management) a acquis ses lettres de noblesse en tant que comptabilite bancaire et de controle du risque de contrepartie (Client interne et client externe) au sommet du G20 de Pittsburgh. Ainsi les remunerations variables devront etre liees aux performances des individus, de leurs equipes et de leur ...
Apres La Crise Des Subprimes: Le Nouveau Partenariat Social: Performance Operationnelle: Reduction Des Pertes, Prevention Des Risques Psychosociaux Et Bonus- Volume 1: Banques- Preface Du Professeur E. Fragniere
L'ERM (Enterprise risk management) a acquis ses lettres de noblesse en tant que comptabilite bancaire et de controle du risque de contrepartie (Client interne et client externe) au sommet du G20 de Pittsburgh. Ainsi les remunerations variables devront etre liees aux performances des individus, de leurs equipes et de leur groupe et le versement des bonus sera lie aux exigences de capitalisation: les etablissements insuffisamment capitalises seront tenus par leur regulateur national de limiter le versement des bonus. Ce livre, issu de pres de 15 ans de recherche-action et de la pertinence des tests d'automatisation des processus actifs-passifs (Bonus-malus), est le premier a implementer les pratiques internes de comptabilite dynamique de GRC (Gouvernance, Risque et Conformite) requises pour cet objectif. Le volume 1 dedie aux etablissements de credit, entreprises d'investissement et d'assurances, fournit les modes de calcul de la VaR (perte brute), des seuils de tolerance des risques (Risk appetite) et du retraitement du benefice economique sur la base des PPR (Pertes potentiellement recouvrables). Des tableaux de bord inedits de MPAR (Mesure de la Performance Ajustee Pour le Risque) articulent la GRH (Gestion des Ressources humaines), le COREP (Common reporting) et le FINREP (Financial reporting). Particulierement efficaces pour la prevention des risques psychosociaux (burn-out, stress, souffrance au travail, harcelement moral, etc.), ils mettent en oeuvre des budgets de remuneration variable ou de bonus qui reposent sur des strategies de Recompense Maximum Commune (RMC) contraires aux strategies de Recompense Maximum Individuelle (RMI).
https://magrudy-assets.storage.googleapis.com/9783034303385.jpg
133.350000 USD
Paperback / softback
Book cover image
L'ERM (Enterprise risk management) a acquis ses lettres de noblesse en tant que comptabilite d'entreprises et de controle du risque de contrepartie (Client interne et client externe) au sommet du G20 de Pittsburgh. Ainsi les remunerations variables devront etre liees aux performances des individus, de leurs equipes et de leur ...
Apres La Crise Des Subprimes: Le Nouveau Partenariat Social: Performance Operationnelle: Reduction Des Pertes, Prevention Des Risques Psychosociaux Et Bonus- Volume 2: Industries- Preface Du Professeur D. Bertaux
L'ERM (Enterprise risk management) a acquis ses lettres de noblesse en tant que comptabilite d'entreprises et de controle du risque de contrepartie (Client interne et client externe) au sommet du G20 de Pittsburgh. Ainsi les remunerations variables devront etre liees aux performances des individus, de leurs equipes et de leur groupe et le versement des bonus sera lie aux exigences de capitalisation: les etablissements insuffisamment capitalises seront tenus par leur regulateur national de limiter le versement des bonus. Ce livre, issu de pres de 15 ans de recherche-action et de la pertinence des tests d'automatisation des processus actifs-passifs (Bonus-malus), est le premier a implementer les pratiques internes de comptabilite dynamique de GRC (Gouvernance, Risque et Conformite) requises pour cet objectif. Le volume 2 dedie aux societes de marche, PME et entreprises du secteur public, fournit les modes de calcul de la VaR (perte brute), des seuils de tolerance des risques (Risk appetite) et du retraitement du benefice economique sur la base des PPR (Pertes potentiellement recouvrables). Des tableaux de bord inedits de MPAR (Mesure de la Performance Ajustee Pour le Risque) articulent la GRH (Gestion des Ressources humaines), le COREP (Common reporting) et le FINREP (Financial reporting). Particulierement efficaces pour la prevention des risques psychosociaux (burn-out, stress, souffrance au travail, harcelement moral, etc.), ils mettent en oeuvre des budgets de remuneration variable ou de bonus qui reposent sur des strategies de Recompense Maximum Commune (RMC) contraires aux strategies de Recompense Maximum Individuelle (RMI).
https://magrudy-assets.storage.googleapis.com/9783034303392.jpg
133.350000 USD
Paperback / softback
Page 1 of 1