La Luite contre le racisme et la xénophobie: 2001 rapport d'activité

Donner un coup de projecteur sur les victimes du racisme et de la discrimination en France : c'est le choix qu'a fait la Commission nationale consultative des Droits de l'homme dans son rapport pour l'année 2001. Premier constat : une large majorité des violences et menaces racistes et xénophobes se sont concentrées au cours du dernier trimestre, en écho à l'actualité internationale (attentats aux Etats-Unis - Proche-Orient). Deuxième constat : les principales victimes sont les Juifs et les Maghrébins. L'antisémitisme s'est poursuivi en 2001, mais à un moindre degré que durant l'année précédente. L'accumulation sur deux ans a suscité une profonde inquiétude. Troisième constat : les victimes de discriminations raciales interrogées dans une enquête qualitative, expriment leur souffrance, mais ne comptent que sur elles-mêmes pour " vivre avec ". Une étude fait l'inventaire des recours possibles en France. Le deuxième grand thème de l'année porte sur l'asile en France. Une étude souligne les graves dysfonctionnements et les incohérences dans les procédures. Elle conclut en la nécessité d'une profonde réforme dans les conditions d'exercice du droit d'asile. La Commission nationale consultative des Droits de l'homme a pris par ailleurs dix-huit avis portant sur de nombreux sujets relevant des droits de l'homme en France et dans le monde.