Albert Camus, precurseur: Mediterranee d'hier et d'aujourd'hui- Preface de Gilles Bousquet

Hardback
Si, pour les lecteurs americains de la litterature francaise de l'apres-guerre, Albert Camus en a ete un des auteurs les plus populaires, il s'est vu trop rapidement marginalise par certains critiques postmodernes, notamment ceux de la mouvance postcoloniale. Ils lui reprochent son attitude pendant la guerre d'Algerie la reduisant souvent a sa celebre declaration : Je crois a la justice, mais je defendrai ma mere avant la justice . Pourtant, en 1958, Camus avait publie dans Actuelles III, Chroniques algeriennes, une serie d'articles dans lesquels il denoncait la misere des indigenes en Algerie. Il y affirmait entre autre que l'ere du colonialisme est terminee . Antifasciste, resistant, il a rapidement ete un des premiers intellectuels a condamner, outre le nazisme, le stalinisme, le terrorisme et la torture. En pleine guerre d'Algerie, il n'a cesse de se prononcer a la fois contre le systeme colonial et ses injustices et contre une Algerie independante baathiste. En fin de compte, la vision camusienne reflete son rejet de tous les systemes totalitaires, y compris le futur islamisme politique. Du 21 au 23 septembre 2006, le Centre Pluridisciplinaire des Etudes Francaises de l'Universite du Wisconsin-Madison a consacre un colloque international a Albert Camus, precurseur : Mediterrannee d'hier et d'aujourd'hui . Representant des opinions et des horizons divers, une douzaine de professeurs, chercheurs et auteurs d'Algerie, de France, d'Espagne et d'Amerique du Nord ont participe a cette conference sur Camus, la premiere aux Etats-Unis depuis vingt-cinq ans. Les Actes de ce colloque, que nous publions dans cet ouvrage, proposent a la fois une tentative de mise au point des lectures politiques et culturelles de Camus et un plaidoyer pour la tolerance et la diversite.